pas de base du rock

Petite histoire du Rock’n Roll

Les racines historiques : une histoire de race !

Ce terme de rock’n roll était déjà utilisé dans le blues, dans le sens de faire l’amour, bien avant de désigner un rythme de danse. En 1948, on l’utilisait dans certaines chansons pour parler a la fois d’amour et de danse. Ce n’est qu’en 1953 que «Crazy Man Crazy» , de Bill Haley et ses comets, fit son apparition sur les listes des meilleures ventes de disques, et que cette chanson fut considérée comme le premier Rock’n Roll. (...)

Des année 20 à la guerre, les Noirs des Etats unis avaient progressivement constitué un marché musical important, jugé rentable par les grandes compagnies de diffusion, et composé principalement du blues et des musiques religieuses, reflet prestigieux de la créativité de la communauté afro-américaine. (...) Les termes «racemusic» «ebony» «sépia» avaient chacun à leur tour, désigné dans les catalogues cette musique faites par des Noirs pour des Noirs. cette terminologie commençant à gêner beaucoup de gens, le terme rythme and blues ne trompait personne. En tout cas pas la population blanche qui y voyait toujours «une musiques de nègres pour des nègres» . Et en dépit de l'attrait grandissant que ce type de production exerçait sur la jeunesse blanche, son caractère ethnique embarrassait par trop les hommes du show-business. Ces gens cherchaient sans relâche à «blanchir»  le rythm and blues  afin de toucher facilement le grand public.

L’expression rock’n roll, ancienne dans la musique noire, mais moins connue des blanc et moins identifiée, allait très vite s’imposer sur le marché blanc. (....)

C’est en 1951 qu’a Cleveland dans l'Ohio, Allan Freed, disc-jockey de la station de radio W. J.W, décide de baptiser son show «Moon Dog House Rock’n roll Party» (...) Et quand il utilisa pour la première fois le terme «rock’n roll» , il l’appliqua à cette musique de noirs qui existait déjà sous le nom de rythm and blues, en la destinant à un public blanc. Mais le changement de nom introduisit un changement dans la musique elle même. Progressivement les gens qui créaient cette musique devinrent conscients de leur nouveau public. Et ils changèrent son caractère  de façon à ce que «rock’n roll» se mette à décrire et a être quelque chose de différent du «rhytm and blues». (...) Le rock’n roll a donc comme racines le rhythm and blues, terme qui, comme plus tard l’expression rock’n roll, ne fut inventé que pour décrire de manière pratique plusieurs styles musicaux distinct, dont le blues.  (...)

Petite histoire d’une grande musique des années 1953 à 1958 (...)

Etymologiquement, vous savez peut être que le mot «rock» en anglais signifie «balancer», comme le mot «swing», dans lequel le rock prend aussi ses racines. Vous pourrez aisément vérifier que les pas de base de rock dansés et enseignés actuellement font tous utilisations d’une balance arrière ( le garçon recule le pied gauche et la fille son pied droit), et que le couple «s’ouvre» dès le premier temps de la danse, afin de mieux lancer la variation. Le mot «roll»  signifie, lui»rouler». Vous pourrez aussi vous rendre compte que les pas de coté, les piétinés et particulièrement les chassés qui complètent le pas, après la balance, amènent, lorsqu’ils sont combinés avec un jeu de hanches issu de la rumba, à faire «rouler» les épaules et le buste, dans un mouvement semblable au roulis du bateau. (...) Notre période sera donc de 1953 à 1958, la grande année du rock’n roll étant 1956. Seulement dix-neuf disques furent au hit-parade cette année-là, mais ils comprenaient un grand nombre des meilleurs disques enregistrés dans ce style.

de cette période importante et qui fut une véritable révolution, vous connaissez peut être quelques dates : 1953 Bill Haley enregistre « Crasy Man Crasy», ce qui est souvent considéré comme étant le premier rock’n roll. 1954, Joe Turner lance «shake rattle and roll» , en 1955, Bill Haley fait un malheur, comme on dirait aujourd’hui, avec «Rock Around the clock», Little Richard avec « Tutti frutti».



Source dansons magazine n°4

1-2

 

Pas du garçon :    1 pied gauche arrière

                             2 pied droit sur place

                             3 & 4 pas chassé à gauche

                            ( gauche coté, droit assemble, gauche coté)

                             5 & 6 pas chassé à droite

                            ( droit coté, gauche assemble, droit coté)





Pas de la fille :     1 pied droit arrière

                             2 pied gauche sur place

                             3 & 4 pas chassé à droite

                            ( droit coté, gauche assemble, droit coté)

                             5 & 6 chassé à gauche

                            ( gauche coté, droit assemble, gauche coté)


Rock figures de base débutants



•    ouverture simple

reprise


•   passage sous le bras

reprise


•   passage sous le bras

changement de place

changement de place

reprise


•   passage sous le bras

changement de place et de main

solo en haut

solo en bas

reprise


•   passage sous le bras

changement de place arrive 4 mains

enroulé

déroulé

coupé

reprise


•   ouverture et changement de main

guillotine

retour sous le bras

solo en bas

reprise


•   passage sous le bras

changement de place et de main

poignet cassé

déroulé 4 mains croisées

changement de place

solo en bas

reprise

Document à télécharger : rock figure de base debutants.doc.zip

1-2